samedi 9 juillet 2011

The Tourist

The Tourist se devait d'être un succès au box office puisque deux icônes du cinéma américain y tenaient la vedette, les très célèbres Angelina Jolie et Johnny Depp, un couple de rêve s'il en est un. En plus des deux méga stars, on y retrouvait deux vedettes de la franchise James Bond, Timothy Dalton, qui a campé le célèbre agent 007 et Steven Berkoff qui a joué le Général Orlov dans Octopussy.

Elise est suivie par la police en tout temps. En fait, ce n'est pas après elle qu'ils en ont, mais après son amoureux, disparu depuis 2 ans après s'être enfui avec la fortune d'un important gangster. Un matin, elle reçoit une missive de son beau lui sommant de chercher dans un train un homme lui ressemblant afin de le faire passer pour lui et de s'en servir comme diversion pour qu'elle puisse le rejoindre enfin. Le pauvre touriste qu'elle choisit se retrouve alors la cible non seulement de la police, mais aussi du gangster qui veut récupérer son argent. 

C'est un film d'action, mais pas comme ceux que l'on voit d'habitude. Il n'y a pas d'explosion grandiose, pas d'hélicoptères, pas de héros qui court entre les balles qui sifflent. Mais on reste quand même en haleine. Et il y a une bonne dose d'humour. Encore une fois, pas le genre d'humour qu'on est habitué de voir dans les films d'action, de l'humour fromagé et prévisible. Non. Les dialogues sont finement ficelées et tout en subtilités. J'ai beaucoup apprécié. Angelina Jolie n'offre pas une performance spectaculaire, mais Johnny Depp par contre m'a surpris par un jeu différent de ce qu'on a l'habitude de voir dans son cas. Pensez à la surprise qu'il nous a fait pour son rôle dans Sleepy Hollow. Un personnage un peu niais, insécure, mais attachant, drôle et charmant. Loin des personnages confiants que l'on lui connait, comme dans Public Ennemies, ou flamboyants comme Willy Wonka ou Jack Sparrow. Bref, il démontre dans son personnage de Frank Tupelo qu'il est encore un grand acteur. 

J'ai beaucoup apprécié ce film. L'histoire semble simple à prime abord, mais quelques revirements imprévus et une finale surprenante m'ont satisfait. Les dialogues sont savoureux, les images impeccables et la direction efficace. À voir!


2 commentaires:

Katsy a dit…

"pas de héros qui court entre les balles qui sifflent" ?!? Et la fuite infernale de Johnny Depp sur les toits, jusqu'à la ride de bateau folle ou il surfe entre les balles, tiré par Angelina Jolie? :P

Bad Hands a dit…

deux grands interpretations, et un grand final!